Les 100 BD à lire avant la fin du monde

Publié le
Beck

Pour écrire cette chronique, une petite relecture s’imposait. Et une fois de plus, la claque façon Bud Spencer. Beck, c’est un shônen “à l’ancienne”, dans lequel le jeune héros (qui s’ignore et se croit commun et insipide au début de l’histoire, comme tout bon héros qui se respecte) va découvrir non pas l’aventure, mais la musique, et plus précisément le rock. Il y a des séries, comme Beck, qui vous prennent aux tripes petit à petit, en suivant le cheminement des personnages, leurs tribulations à travers la scène rock du Japon et puis celle du monde entier pour faire découvrir leur musique ! Beck, c’est une montée en puissance, comparable à celle de Free Birds ou de Stairway to Heaven. Beck, c’est tout ce que doit contenir un bon shônen manga : de bons persos aux caractères dissemblables, mais complémentaires auxquels on peut s’identifier. Une intensité dramatique croissante, des rivaux et des antagonistes qui ont la classe. Mais Beck, c’est aussi des références rock de oufs-malades qui donnent envie de se réécouter toutes ses playlists et de se refaire des festoches d’été !
Beck fait partie de cette frange de mangas qui, malgré les relectures, ne perdent rien de leur intensité et de leurs émotions… À chaque fin de tome, l’envie d’ouvrir le suivant est irrésistible. Et c’est ça qu’on demande à un bon shônen manga.
De nous emporter encore et encore, jusqu’à la fin !

Beck Tome 1 - 7,99€ - Harold Sakuishi - éditions Delcourt
Histoire en trente-quatre volumes

Oui, je le veux Non, ça a l'air nul I was made to hit in America !

Rin tome 1
Sakuishi
éditions Delcourt - 7,99€

Le Petit Livre Rock
Bourhis
éditions Dargaud - 19,99€

Enregistrements live du
festival Woodstock
1969

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *