Des bonbons ou un sort ?

      Aucun commentaire sur Des bonbons ou un sort ?

This is Halloween! Halloween! Halloween!

Les monstres sont de sortie, c’est le jour des morts-vivants et des mauvais sorts, c’est le jour où on aime frissonner de peur. Dans nos horribles déguisements, on part arpenter les rues à la recherche de grosses poignées de friandises. On va pas se mentir, si on pense toujours à s’armer d’un sac, c’est bien parce que les bonbons, c’est quand même une grande part de l’intérêt d’Halloween.

On creuse des grimaces dans les citrouilles, on allume des bougies et au fond, on espère peut-être un peu tomber sur un vrai monstre : fantômes, vampires, sorcières ou zombies… Tout le panel et même d’autres, plus inattendus.

Vous pensiez vous réunir autour d’un bon film d’épouvante pour savourer vos bonbons ? C’est un bon plan, mais quand même, on a beau être des Momies, on reste des libraires. Alors forcément, on va pas rester de marbre face à Halloween, et rien que pour ça, on vous a concocté une petite sélection de BD jeunesse, parce qu’Halloween c’est pour tout le monde.

Baba Yaga, album illustré aux éditions Milan

Vous avez tous déjà entendu son nom, vous connaissez forcément cette terrible sorcière qui mange les enfants, mais est-ce que vous sauriez échapper à son féroce appétit?
Dans ce conte, la courageuse petite Anouska se retrouve confronté à une Baba Yaga sans pitié, mais grâce à quelques ruses et un peu d’aide, elle pourrait bien s’en sortir saine et sauve.
Attention, gros frissons en perspective pour les bouts de choux. L’ambiance s’assombrit dès le début, on retient son souffle, on frissonne, on a le cœur qui bat à chaque page, mais ce ne sont pas quelques grimaces et deux, trois mauvais sorts que vont effrayer nos petits chasseurs de sorcière.
Voir l’album sur momie.fr

109 rue des soupirs, aux éditions Casterman

Avis aux amateurs de chasse aux fantômes et de maisons hantée, le 109 rue des soupirs serait habité par une horde de revenants sanguinaires. Ne franchissez pas le seuil de cette sombre demeure, car vous pourriez ne jamais en sortir…
Enfin, c’est ce qui se dot, parce qu’au fond, ils ont pas l’air si terribles ces fantômes. Pire, la nouvelle baby-sitter du pauvre Elliot est bien plus effrayante, mais peut-être qu’en se serrant les coudes, ils pourraient réussir à se débarrasser d’elle.
Parce qu’il faut bien nous mettre dans l’ambiance, les auteurs nous plante un décor sombre à vous filer les chocottes qui va pourtant se faire dégager par un humour inattendu. Fantômes et tours de passe-passe au rendez-vous, mais toujours avec légèreté, parce qu’un mort-vivant, c’est pas forcément plus maléfique qu’une baby-sitter enragée. Poussez la porte de cette maison, ignorez les rumeurs, vous ne risquez pas de vous ennuyer.
Voir la BD sur momie.fr

La vie hantée d’Anya, aux éditions Rue de Sèvres

Anya déploie des efforts colossaux pour rentrer dans le moule et survivre à une adolescence qu’elle voudrait quelconque. Ne pas se faire remarquer et tout se passera bien. enfin, jusqu’à sa rencontre avec Emilie, le fantôme d’une jeune fille tombée dans un trou et oubliée de tous. Alors oui, c’est pas facile de vivre avec un revenant, mais ça a ses bons côté et puis elle est gentille et fait tellement d’efforts pour aider Anya. Peut-être que grâce à sa nouvelle amie, la vie de l’adolescente pourrait connaître un tournant décisif… A moins qu’elle ne soit pas ce qu’elle parait.
Contrairement à ce qu’on pourrait s’imaginer aux premiers abords, La vie hantée d’Anya nous brosse d’abord un récit tranche de vie sur fond de crise d’adolescence. Ben ouais, le lycée c’est pas simple tous les jours, mais c’est forcément mieux si on y est pas seul. Sauf que c’est pas parce qu’elle a l’air cool que cette fille est de bons conseils et il en faudra du courage pour le voir et y faire face.
Voir la BD sur momie.fr

Tizombi, aux éditions Bamboo

En vous promenant dans un cimetière, vous vous attendrez à quoi? En tout cas, Margotik ne pensait pas réellement tomber nez à nez avec des morts-vivants. Alors au début, elle a peut-être eu peur, juste un peu, mais puisqu’ils ne l’ont pas croquée, elle peut bien essayer de les connaître un peu mieux.
Tizombi c’est La BD à l’humour décalé qu’il vous fallait pour Halloween. C’est trash sans l’être, dosé juste comme il faut pour plaire autant aux enfants qu’aux adultes, assaisonné d’humour piquant pour des gags toujours plus inattendus. Tizombi, le seul zombie né zombie, a plus d’un atout dans sa manche, toujours affamé, mais toujours décalé et c’est pour ça qu’on l’aime.
Voir la BD sur momie.fr

Vanessa, Momie Grenoble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *