« Jodorowsky’s Dune » au cinéma les Nemours le 17 mars 2016

Le cinéma 4 Nemours, la librairie 9eQuai&Momie et l’association Plan large s’associent pour vous proposer  jeudi 17 mars prochain une soirée projection et débat autour du film Jodorowsky’s Dune .

Avec la présence exceptionnelle du réalisateur : Frank Pavich !

La projection se fera à 19h00 et au tarif unique de 6€.

Passez à 9eQuai&Momie voir notre séléction d’ouvrages de Jodorowsky et des places pour l’évènement vous seront peut être offertes en échange de votre plus beau sourire!

Sorti en 1965, « Dune », le livre de Frank Hebert est un succès mondial et devient le livre de science-fiction le plus vendu au monde.

« Le documentaire de Frank Pavich offre un rapide background pour présenter Jodorowsky, en s’arrêtant sur ses pièces de théâtre d’avant-garde au Mexique dans les années 60 puis son premier film scandaleux, Fando y Lis (1967), qui sera suivi par deux œuvres cultes au succès inattendu, El Topo en 1970 puis La montagne sacrée en 1973. Ayant obtenu un million de dollars pour faire ce dernier film, il fallait pour Jodorowsky taper encore plus fort pour la suite. Son producteur Michel Seydoux lui donne carte blanche. C’est alors que Jodorowsky cite le livre de Frank Herbert initialement publié en 1965 mais déjà un classique. Le comble c’est qu’il ne l’a même pas lu. Hollywood leur cède les droits pour une bouchée de pain car le roman est réputé inadaptable. Un château est loué pour travailler sur le projet durant les deux ans et demi qui vont suivre. Jodo doit alors constituer une équipe de « guerriers » et il est indéniable qu’il avait le flair pour repérer les génies de son époque. Il convoque d’abord Moebius dont les dessins deviennent sa caméra. Il embauche ensuite Dan O’Bannon, découvert avec Dark Star, aux effets spéciaux après avoir refusé de collaborer avec Douglas Trumball dont l’esprit trop business ne colle pas du tout à son entreprise artistique. Pour convaincre les gens, Jodo a des méthodes infaillibles et l’entendre raconter ces anecdotes est un pur régal. Dans le cas d’O’Bannon, c’est une marijuana très spéciale qui fera l’affaire. L’équipe se construit donc ainsi et le casting est un des plus hallucinants qui soit : David Carradine (qu’il séduit avec des vitamines E), Udo Kier (qu’il a connu par le biais d’Andy Warhol) mais aussi Mick Jagger, Orson Welles (à qui il promet son chef français préféré) ou encore Salvador Dali (qui aurait été l’acteur le mieux payé d’Hollywood, avec ses 100 000 dollars la minute) et sa muse Amanda Lear. Pour la musique, les anglais de Pink Floyd avaient accepté de faire l’environnement sonore de la planète Arrakis alors que les français de Magma auraient assuré celui de la maison Harkonnen. » (avoir-alire.com)

L’équipe de production recherche 5 millions de dollars pour finaliser le budget mais se heurte à la peur des studios hollywoodiens qui craignent le tempérament de Jodorowsky…

Jodorowsky’s Dune retrace l’extraordinaire épopée de ce film fantôme qui devait être « le plus grand film de l’histoire du cinéma » et changer à jamais la face du 7e art.

Retrouvez toutes les informations de l’évènement sur le facebook du cinéma 4 Nemours ou directement sur leur site internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *