Les 100 BD à lire avant la fin du monde

Publié le
Mutafukaz

Dark Meat City. Ville pourrie jusqu’à l’os car la guerre des gangs fait rage. Après un accident de la route, le quotidien d’Angelino va changer. Quelles sont ces ombres difformes qu’il aperçoit derrière certaines personnes ? Pourquoi des hommes en noir le suivent ces derniers temps ? Depuis quand est-il capable de se battre d’une façon digne d’un 007, lui, simple livreur de pizzas ?
Mutafukaz allie avec brio science-fiction des années 50, culture hip-hop et lucha libre. On se baladera ainsi entre règlements de comptes, gangsters et théorie du complot, section gouvernementale secrète et catcheurs super-héros. Vous l’aurez compris, Mutafukaz est un cocktail délirant !
Dans cette BD aux allures de comics, tout va à cent à l’heure. L’intrigue se ficelle sous nos yeux entre deux courses-poursuites, et ça fonctionne ! Les personnages sont cool et le graphisme évolue au fur et à mesure de l’histoire ! Mutafukaz (argot pour Motherfuckers) est la concrétisation de la rivalité East Coast/West Coast des années 90, saupoudrée d’une dose de Men in Black. C’est donc en toute logique que je termine sur cette citation de 2Pac : “I am society’s child, this is how they made me, and now I’m saying what’s on my mind and they don’t want that. This is what you made me America.”
“Je suis l’enfant de la société, c’est comme ça qu’ils m’ont fait, et maintenant je dis ce que j’ai à l’esprit et ils ne veulent plus de ça. Société américaine, c’est comme ça que tu m’as fait.”

Mutafukaz Tome 1 - 14,90€ - Run - éditions Ankama
Histoire en cinq volumes

Oui, je le veux Non, ça a l'air nul Booyah !

Les Envahisseurs volume 1
Larry Cohen
1967

Greatest Hits
2PAC
1998

GTA V
Rockstar North
2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *