Les 100 BD à lire avant la fin du monde

Publié le
Zaï zaï zaï zaï

Ça se résume en une phrase : c’est l’histoire du type qui a oublié sa carte de fidélité au moment de passer en caisse et qui, s’enfuyant, devient l’ennemi public n°1. Le personnage principal du livre c’est l’absurde, un absurde terrible et piquant, descendant d’Ubu et de Kafka, qui montre du doigt et qui dérange. Le rire qu’il provoque est une brèche qui s’ouvre en plein milieu du visage, le lecteur, riant, rit de lui-même et du monde comme il va. Le dessin y est comme une ébauche de réalisme, un réalisme figé et répétitif qui rend le malaise plus prégnant. Il y a autant de décomplexion que de férocité, une sorte d’abandon testamentaire envoyé par l’auteur à ses semblables, un round ultime, où tout est donné sobrement, dans cette sobriété qui fait de la simplicité la caractéristique du génie, l’uppercut qui terrasse, bam ! Au tapis à chaque page ! Comme une phrase de Woody Allen, chaque page est un missile traceur longue portée qui vous suit et ne vous lâche plus. Citons Molière pour finir : “C’est une étrange entreprise que celle de faire rire les honnêtes gens.” Il n’y a jamais eu de malentendu, quand on rit, on rit de soi-même, c’est soi-même que l’on moque, le rire est l’expression du désespoir, c’est bien par là qu’on s’en libère.
Alors qu’attendez-vous pour vous libérer !

Zaï zaï zaï zaï - 13,00€ - Fabcaro - éditions Six pieds sous terre
Histoire en un volume

Oui, je le veux Non, ça a l'air nul Elle m'a dit d'aller siffler sur la colline...

Carnet du Pérou
Fabcaro
éditions 6 Pieds sous Terre
13,00€

Moi, BouzarD
Bouzard
éditions Dargaud - 14,00€

La Retour à la terre tome 1
Ferry, Larcenet
éditions Poisson Pilote- PRIX
11,99€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *